Loading...

Descriptif du projet

ORPHEUS XXI
MUSIC FOR LIFE AND DIGNITY

Orphée, le maître des musiciens, avait le pouvoir par son chant ou son jeu, de charmer et d’envouter tout être vivant de ce monde, les hommes, la nature, les animaux. Capable d’amadouer les bêtes les plus sauvages, de réconcilier les hommes en conflit, de déplacer les collines, et changer le cours des fleuves, il surpasse le chant des Sirènes et permet au navire de relier l’Occident à l’Orient. Orphée amène la paix, l’harmonie, soigne, prophétise.

Tout autant impliqué dans la valorisation des musiques savantes anciennes que dans celle des musiques traditionnelles du monde et de Méditerranée, maintes fois primé par différents pays européens, nommé « Artiste pour la Paix » par l’Unesco, Ambassadeur de l’Union Européenne pour un dialogue interculturel, le célèbre gambiste Jordi Savall, avec un regard humaniste et citoyen, explore le rapport entre l’art et l’histoire des civilisations, croise et se fait rencontrer les cultures. Il ne peut rester indifférent aux vagues migratoires que connait l’Europe dans les années 2010. Accompagnés de musiciens fidèles comme Waed Bouhassoun et Moslem Rahal, Jordi Savall se rend à la jungle de Calais en 2016, puis dans les camps de Thessalonique en Grèce. Il est choqué par la situation dans laquelle vivent les migrants et décide de venir en aide aux musiciens réfugiés. Conscient que la musique ne peut tout résoudre, « elle aide cependant à trouver un chemin pour que la vie soit plus humaine ».

Une vingtaine de musiciens immigrés ou réfugiés sont sélectionnés en Europe, en Catalogne, en France, en Norvège, en Allemagne, afin de former un ensemble mais aussi pour enseigner aux enfants réfugiés ou immigrés et permettre ainsi d’assurer auprès de ces jeunes la transmission musicale et culturelle de leur pays d’origine. Ces musiciens sont les garants d’une mémoire, porteurs de ces riches répertoires musicaux, aujourd’hui menacés, par la guerre, l’intolérance ethnique ou religieuse. Les instruments traditionnels, oud, saz, percussions du Maghreb ou d’Orient, nay et duduk, qanun, s’associent aux voix pour faire vibrer ces musiques orientales, chrétiennes et juives, avec pour dénominateur commun l’émotion, mais aussi le dialogue interculturel.

Dans cet ensemble de musiciens, kurdes, syriens, bengalis, soudanais, turcs, marocains, afghans, arméniens, personne n’a le droit de dominer les autres. Malgré les langages et les répertoires différents, les musiques parlent de thèmes communs et se rejoignent, les cultures se nourrissent au contact des autres.

A ce jour, Orpheus XXI a pu se produire en Catalogne, en France, en Norvège, au Maroc (Festival des Suds à Arles, Musique et Histoire de Fontfroide, Les Traversées de Noirlac, Festival des Musiques Sacrées de Fès, Nuits Blanches à Paris, Festival Mercat de Música Viva de Vic, Festival Connexions de Barcelone, Philharmonie de Paris, Musiques en Eté à Genève, Festival des Hauts de Garonne à Bordeaux…)

« L’un des plus tragiques défauts de l’être humain est sa grande capacité d’amnésie, c’est pourquoi nous voulons vous proposer ce « concert contre l’oubli », convaincus que grâce à l’engagement et l’art de tous ces musiciens, la force de l’émotion et de la beauté de ces musiques à la fois anciennes et très actuelles, nous rendra -comme le chant d’Orphée- plus sensibles et plus généreusement solidaires. » Jordi Savall

NOS OBJECTIFS

1

Permettre aux enfants réfugiés de s’exprimer et communiquer par la musique avec des personnes qui ne parlent pas leur langue maternelle et possèdent d’autres références culturelles

2

Faire prendre conscience aux enfants réfugiés que malgré les guerres et exils qu’ils ont vécus, la musique est un vecteur de compréhension de leur passé qui les aidera à se construire en tant que citoyens

3

Offrir des opportunités d’insertion professionnelle aux jeunes musiciens réfugiés

4

Donner aux réfugiés la possibilité de redécouvrir les musiques savantes et traditionnelles de leur propre pays, puis de les partager le plus largement possible avec les Européens afin d’offrir à ces derniers la chance de découvrir et de comprendre la population réfugiée

5

Soutenir la diffusion de ce travail collaboratif et interculturel dans le cadre d’une tournée européenne