Loading...

Porteurs de projet

LA SALINE ROYALE

Inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial par l’UNESCO depuis 1982, la Saline royale d’Arc-et-Senans est le chef-d’œuvre de Claude Nicolas Ledoux, architecte visionnaire du siècle des Lumières. Au sein même de cette ancienne manufacture de sel, on trouve aujourd’hui tout au long de l’année un musée réunissant 70 maquettes des bâtiments imaginés et conçus par le célèbre architecte, un musée sur l’histoire du sel, une exposition permanente sur le patrimoine mondial, des événements culturels (expositions, concerts), un hôtel 3*, un restaurant, une librairie et, de juin à octobre, un festival des jardins.

La Saline est membre fondateur du réseau européen des Centres Culturels de Rencontre et de l’Association des Biens Français du Patrimoine Mondial. Elle travaille au niveau local en partenariat avec plus de 200 organisations dans les domaines culturel, éducatif, social et économique et développe de nombreux projets de coopération internationale depuis 2012.

Dans le cadre du projet ORPHEUS XXI, la Saline royale sera le lieu principal de regroupement des musiciens professionnels, des jeunes instrumentistes réfugiés et des enfants. L’établissement public se chargera de l’organisation logistique des formations/Masterclass et des répétitions, ainsi que de l’hébergement et de la restauration des musiciens à Arc-et-Senans. Il organisera les concerts dans la région (écoles, lieux musicaux, lieux choisis par les réfugiés), assurera la diffusion et la promotion des résultats du projet (conférences, archives vidéo, site web) et développera avec la Fundacio CIMA le réseau des lieux musicaux partenaires qui accueilleront la série de concerts en Europe. La Saline royale sera également responsable de la gestion administrative et contribuera au financement du projet.

CIMA

La Fondation Centre Internacional de MúsicaAntiga (CIMA) est née de la main de Jordi Savall et de Montserrat Figueras dans le but de garantir la récupération et la revalorisation du patrimoine musical universel de l’an 900 à 1850, avec des œuvres exceptionnelles des périodes médiévale, renaissante et baroque, en prêtant une attention toute particulière au patrimoine musical hispanique et méditerranéen. Convaincue que la beauté et la force d’expression de ces musiques millénaires les rendent extraordinairement actuelles et essentielles dans le contexte actuel de « choc de civilisations » du fait d’appartenir et de relier, sans faire de distinctions, le domaine culturel de la Méditerranée et du Nouveau Monde, la Fondation CIMA offre un ensemble d’alternatives fondamentales pour la récupération et la promotion du patrimoine musical millénaire.

La Fondation CIMA et Jordi Savall se chargent de la conception des activités pédagogiques, de la direction artistique du projet, de la prise en charge de la rémunération  et des déplacements des musiciens professionnels. La Fondation CIMA sera également en charge de la recherche de dates de concerts et de conférences en Europe pour la dernière étape du projet.

COOP’AGIR

L’association COOP’AGIR, installée à Dole dans le Jura depuis 1990, est engagée dans l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes en migration, qu’elles soient simplement en transit en France ou qu’elles aient décidé d’entamer une procédure de demande d’asile.

Les parcours d’accompagnement proposés à ces populations reposent sur 3 principes :
– La mise en sécurité par un hébergement adapté,
– L’accès au droit mobilisé en lien avec les partenaires spécialisés,
– L’intégration pour une autonomie durable.

L’accueil de réfugiés au sein de l’association les amène à travailler sur les enjeux de prise en compte et de partage des références culturelles, des pratiques artistiques, de l’ouverture d’esprit, d’échanges sur des modes de vie et d’expression entre les populations réfugiées et les citoyens européens.

L’association Coop’Agir se propose de jouer un rôle de médiateur et de mettre en relation un public de réfugiés avec les musiciens du projet ORPHEUS XXI à partir de ses missions d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement des populations migrantes.

Elle agira dans le projet à 3 niveaux :

– Aider à constituer un groupe de 20 à 30 jeunes désirant s’engager dans un processus de pratiques musicales par un instrument ou la voix,
– Faciliter l’organisation et l’accès aux enseignements proposés (traduction, aide au déplacement),
– Accompagner les jeunes et faire le lien avec les autres temps de vie quotidienne (école, formation, emploi).

Enfin, Coop’Agir mobilisera également son réseau de partenaires sociaux et éducatifs (Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale, Centre d’accueil de demandeurs d’asile, établissement scolaires, secours populaire) au profit du projet et s’assurera d’une continuité de l’action à l’issue du projet.

ICORN

Œuvrant pour les droits de l’homme et la culture, ICORN est une organisation internationale pour les villes et les régions qui offrent des résidences temporaires ou de longue durée pour les écrivains, journalistes et artistes menacés, elle œuvre également à faire progresser la liberté d’expression, la défense des valeurs démocratiques et la promotion de la solidarité internationale. Depuis 2006, plus de 55 villes ont rejoint le réseau ICORN et ont accueilli des écrivains et des artistes qui font face à des menaces et des persécutions dans leur pays d’origine, et leur permettent de poursuivre leur travail. Plus de 150 écrivains et artistes se sont vus offrir une résidence dans une ville ICORN depuis 2006.

Le rôle d’ICORN dans le projet ORPHEUS XXI sera principalement de soutenir et de faciliter la mise en œuvre des activités. ICORN fera partie du comité de pilotage du projet, et à ce titre, participera aux décisions liées à la mise en œuvre des activités, à la gestion du projet et à la gestion financière. À ce titre, ses principales responsabilités dans le cadre du projet sont les suivantes :

– Diffuser des informations sur le projet aux membres et partenaires d’ICORN. Le réseau se compose de 55 villes, avec des partenaires locaux et internationaux sur le plan institutionnel et organisationnel, au sein du secteur culturel, politique et social.
– Contribuer à la diffusion des résultats du projet en facilitant les contacts et la communication avec d’autres villes européennes et des organisations qui seront intéressées à reproduire le projet ORPHEUS XXI.
– Faciliter la recherche des opportunités pour la diffusion des résultats (conférences ou débats)
– Contribuer à l’évaluation du projet