Loading...

DRISS EL MALOUMI
OUD

Après avoir parcouru le monde avec Jordi Savall, avec 3MA (Ballaké Sissoko et Rajery), avec Paolo Fresu, Debashish Bhattacharya ou encore Montserrat Figueiras et après avoir prêté son oud à Armand Amar ou à Laurent Voulzy, Driss El Maloumi revient sur ses terres. Vers des espaces qu’il connaît, à Agadir, entre cultures arabe, amazigh, occidentale et sub-saharienne. Son nouvel album « MAKAN » enregistré en trio, avec son jeune frère Saïd El Maloumi et son ami de toujours Houcine Baqir, est sorti en octobre 2013.

Le Marocain Driss El Maloumi rénove le luth arabe avec une classe folle et beaucoup de profondeur. Ancré dans la tradition harmonique et ornementale d’Orient, le maître d’Agadir, compagnon de route de Jordi Savall, en synthétise les couleurs, amazigh, berbères ou andalouses, cultivant la nuance qui fait la différence, flirtant aussi avec le blues. On apprécie la variété et la modernité des modes de jeu ainsi que la subtilité d’un musicien qui se révèle moins dans la démonstration de virtuosité que dans l’élégance du son et la volubilité du swing.

Site internet